La colocation : pour ou contre ?

La colocation désigne un contrat liant deux ou plusieurs personnes au sein d’un même logement. Elle sert à partager les droits et obligations des colocataires tout au long de leur besoin de vivre ensemble.  La colocation a pour origine le résultat d’une signature d’un contrat de bail. En ce jour, le principe de la colocation est très tendance et très apprécié durant la vie et/ou l’aventure estudiantine. Toutefois, celle-ci est devenu très polémique vis  à vis des pours et des contres sur l’idée de la colocation.

L’objectif du principe de la colocation

Premièrement, le principe de la colocation a pour but réunir quelques personnes au sein d’un même logement à vivre ensemble. Celui-ci permet de construire une cohésion entre de différents individus de culture-couleur-race-religion-sexe hétérogènes pour aboutir à une vie harmonieuse et conviviale. En France, le contrat de colocation est conçu pour 2 personnes (mariées, pacsées, amies) à vivre sous même toit.

Deuxièmement, la colocation est souvent pratiquée par les jeunes étudiants durant leur séjour d’étude à l’étranger. Celle-ci a pour objectif d’améliorer et d’approfondir leur solidarité. Souvent la colocation permet de sensibiliser les gens à avoir la joie du partage envers les autrui.

Troisièmement, cette pratique consiste principalement à régulariser le revenu économique. Ce qui favorise l’entente entre les propriétaires et locataires d’un logement, couvert dans le cadre de l’assurance habitation, comme celle exposé dans ce lien https://www.assurance-habitation.info/colocation/ également. Celle-ci permet également d’une manière à enseigner les gens à avoir la capacité d’une vie commune et d’avoir un libre esprit d’équipe.

Les avantages de la  colocation selon les pours de l’idée

L’avantage de vivre en colocation est d’abord de faire de nouvelles rencontres. Ce qui permet d’obtenir d’approfondir les liens avec les autres. Il est très probable de se faire de nouveaux amis et de passer les meilleurs moments avec. Il n’y aura jamais la sensation d’être seule  en étant avec un colocataire.

Ensuite,En colocation il est très courant de rencontrer des personnes étrangères.Ceci  incite beaucoup à promouvoir et partager les connaissances culturelles  et intellectuelles. Il peut y avoir des échanges et des activités communs qui permettront de se sentir entouré et de s’entraider.

Enfin, le plus important dans le cadre de la colocation, même si chacun pour soi et logement pour tous, c’est de se bénéficier d’une charge partagée. Celle-ci permet pour chaque colocataire de partager mensuellement les frais du loyer, les frais des nourritures… C’est devenu une opportunité pour économiser. Ce qui rassure aussi le propriétaire sur la régularisation de son revenu budgétaire.

Les inconvénients selon les contres de la colocation

En premier lieu, vivre en colocation peut se montrer moins agréable. En étant toujours entouré de personne, vous êtes obligé de s’adapter au mieux. Les caractères du colocataire ne pourront pas forcément convenable à vos envies. Ce qui pourront donc provoquer une sensation de mal à l’aise et peuvent affecter la relation entre coloc.

En second lieu, le fait de vivre en colocation peut aussi provoquer une sensation de dérangement surtout que l’autre est de nature bruyante. Il y a la possibilité de rencontrer des personnes qui s’avère moins payants sur sa part des charges quotidiennes. D’autre peuvent être moins soucieux de leur responsabilités  ce qui peuvent être très déplaisant.

Enfin,les responsabilités collectives doivent être effectuées régulièrement, ce qui permet à chacun d’avoir une obligation de prendre part à différentes tâches quotidiennes telles que les ménages, la vaisselle, les courses … l’irresponsabilité ou l’insouciance de la part du colocataire peut engendrer une mauvaise sérénité sur la cohabitation entre les deux personnes.

En guise de conclusion la colocation consiste à approfondir la cohésion, la solidarité et l’amélioration des revenus financières de chacun. Celle-ci apporte de multiples avantages pour les propriétaires que pour les locataires ainsi que pour les colocataires. Toutefois, avoir un colocataire peut être très désavantageux en cas d’une situation malmené ou d’un désaccord.

Sylvain